BIENVENUE SUR LE SITE DU MINISTERE DE L'ADMINISTRATION TERRITORIALE!

Le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a présidé hier la réunion du cadre de concertation ministère-partis politiques dans la salle de conférence du département.

Les résultats de la révision exceptionnelle des listes électorales en 2015 et la situation des cartes distribuées ou en stocks, tels étaient les sujets à l’ordre du jour de cette rencontre.

Par ailleurs les participants ont pu apprécier le projet de décret déterminant les modalités du déroulement des opérations de vote, de dépouillement et de centralisation des résultats en cas de couplage des scrutins à l’occasion des élections communales, régionales et du district de Bamako.

Le cadre de concertation recommande :

  •         L’organisation d’une nouvelle révision exceptionnelle des listes électorales sur une période d’au moins 10 jours;
  •      La prise par les autorités administratives du district de Bamako des dispositions organisationnelles nécessaires à l’amélioration  considérable du taux de remise des cartes NINA à l’occasion de l’élection  législative partielle du 31 mai en commune V;
  •          La prise en compte des dispositions de l’accord d’Alger dans leurs dimensions applicables aux prochaines élections;
  •          Enfin la présentation de la loi électorale dans sa version consolidée en y annexant tous les textes d’application.

Citoyens  et Citoyennes de la Commune v du district de Bamako.  Retirez vite vos cartes NINA auprès  de vos Mairies et  Centres d’Etat  Civil  jusqu’au 30 mai 2015.

Carte NINA = DROIT DE VOTE

En réponse à vos propos ; à  vous, à nos compatriotes de Tombouctou, Ber, Tindirma, Salam, Gourma-Rharous, Diré, Goundam, Niafunké, Léré.

 

Je voudrais tout d’abord vous adresser un salut fraternel. Saluer les représentants de l’Etat du Mali, les autorités traditionnelles et les Elus – tous les Elus. Saluer les acteurs régionaux, saluer en chacune et en chacun de la 6ème région. Célébrer la citoyenneté malienne. Le Mali est notre patrimoine commun ; ce legs historique qu’il nous revient de préserver, en le portant une altitude toujours enviable. Car l’héritage en soi, est déjà considérable

Lire la suite : Extrait du discours du Ministre de l'Adminitration à Tombouctou